Hawaï maintient les restrictions sur les virus alors que les cas diminuent et que les vaccinations augmentent


HONOLULU – Hawaï reste l’un des États les plus restrictifs sur les mandats COVID-19, malgré l’un des taux de vaccination les plus élevés du pays.

Diverses règles d’État et de comté ont changé fréquemment, ce qui a dérouté et frustré certaines entreprises, voyageurs et résidents.

Le gouverneur David Ige a déclaré plus tôt cette année que toutes les restrictions prendraient fin une fois que 70% de la population serait complètement vaccinée. Mais une série de cas de variantes Delta ont rempli les hôpitaux et élargi les règles pour se protéger contre COVID-19.

Maintenant, le nombre de cas a diminué et environ 83,5% des résidents hawaïens éligibles sont entièrement vaccinés. Près de 95 % des personnes de 12 ans et plus ont reçu au moins une dose. Mais de nombreuses règles demeurent.

Germaine Malabanan prévoit de se marier à Oahu ce mois-ci après que leur mariage a été reporté à deux reprises en raison de la pandémie.

Les agents de sécurité requis pour les mariages s’assureront que leurs invités portent des masques même à l’extérieur, selon l’annonceur Honolulu Star signalé Lundi.

« Quand nous sommes tous vaccinés et que nous sommes tous dehors, je ne comprends pas pourquoi nous avons besoin de masques », a déclaré Malabanan.

Les règles signifient également que les invités non vaccinés ne peuvent pas venir. Alors que la plupart des sites d’Oahu autorisent un carnet de vaccination ou un test COVID négatif pour l’admission, la réglementation n’autorise pas les mariages et autres événements gérés à utiliser l’option de test.

« Pour autant que je sache, Hawaï a l’un des meilleurs, sinon le meilleur, taux de participation au vaccin, et nous sommes toujours l’un des endroits les plus restreints et fermés », a déclaré Joseph Esser, photographe de mariage et président du mariage d’Oahu. Société.

Les règles du mariage font partie d’une série compliquée de restrictions à l’échelle de l’État et du comté.

Début juillet, la plupart des États américains ont annulé les masques et autres restrictions sur les coronavirus. La montée en flèche de la variante delta a conduit certaines juridictions à réintroduire les règles, mais beaucoup s’assouplissent à nouveau car les cas sont actuellement en baisse.

La dernière proclamation d’urgence de 50 pages de l’Iges décrit les différentes mesures.

Par exemple, les passagers ne peuvent pas monter dans une voiture privée sans masque à moins qu’ils n’appartiennent tous au même ménage ou soient complètement vaccinés. Il est interdit de se réunir dans les restaurants et les bars. Et les rassemblements privés à l’intérieur de plus de 10 personnes ne sont pas autorisés.

« Nous vérifions de nombreux facteurs avant de mettre en œuvre ou de réduire les restrictions », a déclaré Ige à l’annonceur vedette dans un communiqué. « Les grands rassemblements pourraient facilement et rapidement conduire à une vague qui pourrait nous obliger à réintroduire les restrictions, ce que nous voulons éviter. »

Les règles du comté peuvent varier et les changements nécessitent l’approbation du gouverneur.

À Oahu, le maire d’Honolulu, Rick Blangiardi, a annoncé la semaine dernière que certaines restrictions seraient assouplies à partir de mercredi – mais certaines personnes sont toujours confuses.

La nourriture et les boissons ne sont pas autorisées lors des matchs de football, mais elles sont acceptables dans les cinémas.

Pour aller à un concert, les gens doivent être complètement vaccinés. Mais pour aller dans un bar, les convives peuvent présenter un test COVID négatif.

Peter Yee, un agent de location de voitures à Maui qui a été licencié l’année dernière, a déclaré que les restrictions étaient trop sévères pour les travailleurs.

« Les gens sont épuisés par les restrictions », a-t-il déclaré. « C’est l’ambiance à Hawaï. »

A partir de lundi c’est moyenne sur 7 jours des nouveaux cas quotidiens de COVID-19 était de 115. Le lieutenant. Gouv. Josh Green a signalé 69 nouveaux cas et 66 hospitalisations en cours en raison de COVID-19 lundi.



Laisser un commentaire