‘Halloween Kills’ fait ses débuts sanglants à 50,3 millions de dollars, ‘The Last Duel’ Bombs


Par Brent Lang

LOS ANGELES, 17 octobre (Variety.com) – Halloween Kills d’Universal et Blumhouse a dominé le box-office du week-end avec un début de 50,3 millions de dollars. C’est un sacré exploit étant donné que le film sortira simultanément dans les salles et à la demande via Peacock, le challenger interne de Netflix de NBCUniversal. Un tel modèle de distribution a déprimé les ventes de billets ces derniers mois, avec des films comme Warner Bros. ‘ « Cry Macho » et « The Suicide Squad » n’ont pas frappé les cinéphiles alors qu’ils étaient tous les deux disponibles sur HBO Max en même temps.

Une sortie exclusive en salles n’a pas suffi à sauver « The Last Duel », une épopée historique somptueuse avec Adam Driver, Jodie Comer et Matt Damon et Ben Affleck. Situé dans la France du 14ème siècle, le drame a été bombardé et a rapporté 4,8 millions de dollars. C’est un résultat désastreux car le film a coûté plus de 100 millions de dollars et est un signe que les téléspectateurs plus âgés hésitent à retourner dans les salles alors que COVID et ses variantes sont toujours là. Le film a été hérité de Walt Disney après l’achat des studios 20th Century Fox en 2019. Ridley Scott, qui a également dirigé la maison Gucci cet automne, a réalisé. Les critiques étaient sympathiques, mais cela n’a pas sauvé le film, qui traîne à la cinquième place.

Ailleurs, MGM, United Artists Releasing et Eon Productions « No Time to Die » ont gagné 24,3 millions de dollars le deuxième week-end de sortie, assez bon pour une place de finaliste. C’est une baisse de 56%, ce qui est à peu près à égalité avec les autres films de James Bond se produisant dans leur deuxième image. Cela porte les ventes intérieures du film à 99,5 millions de dollars, un résultat respecté en temps de pandémie. Le problème pour la suite de 007, cependant, est qu’elle a reçu le feu vert avant COVID-19 et qu’elle coûte 250 millions de dollars ainsi que plus de 100 millions de dollars de dépenses publicitaires. Compte tenu de ce coût, No Time to Die aura du mal à faire des bénéfices lors de sa sortie en salles.

« Venom Let The Be Carnage » de Sony se hisse à la troisième place, atteignant 16,5 millions de dollars sur son site Web. Cela porte les ventes nationales à 169,1 millions de dollars, un chiffre impressionnant qui garantit que le public n’aura pas vu ce symbiote pour la dernière fois. UAR et « The Addams Family 2 » de MGM ont pris la quatrième place à 7,2 millions de dollars et ont augmenté leur produit intérieur brut à 42,3 millions de dollars.

« Halloween Kills » fait revivre l’incontournable Michael Myers (vu pour la dernière fois en train de crémer une maison) et ramène la star de la franchise Jamie Lee Curtis. David Gordon Green, qui a dirigé le carnage lors du redémarrage de 2018, revient en tant que réalisateur. Ils seront tous de retour pour plus de saignées avec Halloween Ends 2022. Puisqu’il s’agit d’une série de films de 1978, ce titre est probablement un abus de langage.

Laisser un commentaire