EXCLUSIF : la chemise blanche et le jean sont la combinaison parfaite ; Je le porterais à mon mariage si je pouvais : designer Ritu Beri


Le célèbre créateur de mode Ritu Beri était l’un des invités de marque représentant l’Inde au Festival international du film de Tachkent en Ouzbékistan aux côtés de célébrités telles que Huma Qureshi, Aditi Rao Hydari, Boman Irani et d’autres. La créatrice, connue pour ses créations luxueuses, a parlé en tête-à-tête avec Pinkvilla de ses passions pour représenter l’Inde sur une plateforme mondiale, les tendances et plus encore.

Qu’est-ce que cela fait de représenter l’Inde sur une plate-forme mondiale ?
Je crois qu’il est de la responsabilité de chaque Indien de promouvoir l’Inde et je pense que nous avons de nombreux atouts – un riche héritage, notre histoire productive, nous devons le faire avancer et je suis heureux et fier d’avoir l’opportunité de le faire.

Quand il s’agit de vos créations, d’où puisez-vous votre inspiration ?
Partout, partout, partout ! Ma vie, les gens que je rencontre, les pays que je visite, les saisons. Je m’inspire de tout ce qui est beau autour de moi et je suis toujours sensible aux choses qui m’entourent. Je pense que c’est la vraie vie qui m’inspire.

Quelles sont certaines des difficultés les moins connues d’être un designer en Inde ?
Je ne pense pas que c’était des combats, c’était des leçons. Chaque difficulté et chaque problème m’ont appris à le vivre, à en tirer des leçons. Chaque défi était un apprentissage pour moi, donc je crois qu’il ne peut y avoir de succès dans la vie sans essayer.

Qu’est-ce qui a changé depuis le début de votre aventure dans le monde de la mode jusqu’à aujourd’hui ?
Quand j’ai commencé, il n’y avait pas de mode, pas de concept du métier de créateur de mode. Aujourd’hui, les gens sont plus conscients. Quand j’ai commencé à m’habiller pour les occasions, aujourd’hui, les gens vivent pour la mode. C’est un mode de vie et je pense que les gens le prennent plus au sérieux de nos jours.

Et la seule chose qui est restée constante ?
Si vous n’avez pas de passion, la mode n’existe pas. Que vous commenciez ou arrêtiez, la passion est la clé constante d’un bon travail et d’une bonne mode.

Dites-nous une tendance que vous aimeriez voir disparaître
Je ne suis pas si chaud dans les baskets de costume formel. Les hommes essaient d’être à la mode et portent des baskets avec des costumes formels. J’aime les contrastes, mais ça ne marche pas pour moi.

Une tendance que vous aimez et que vous souhaitez expérimenter ?
Les jeans bleus sont pour moi une vraie tendance. J’ai le sentiment que même lors d’occasions formelles, vous pouvez être vraiment magnifique avec le bon jean, donc une chemise blanche et un jean bleu sont la combinaison parfaite pour tout. Je le porterais à mon mariage si je pouvais aider !

Trois célébrités que vous aimeriez voir dans vos créations ?
Tous ceux qui portent mes vêtements sont une célébrité pour moi. Mais je pense qu’une femme plus spirituelle comme Michelle Obama serait géniale. À un autre niveau, j’aime Billie Eilish. J’adore leur style et j’adorerais les porter.
Pour les hommes, ce serait Bradley Cooper.

Si vous pouviez travailler avec un designer, ce serait qui et pourquoi ?
Je ne suis pas très doué pour le travail collaboratif. Je suis très doué pour faire mon propre truc donc je ne sais pas si je ferais très bien si je travaillais avec un architecte ou un peintre, mais je pense que je ferais bien si je travaillais avec un architecte ou un peintre, mais certainement pas avec un autre créateur de mode.

A LIRE AUSSI : EXCLUSIF : Les designers Abu Jani & Sandeep Khosla, Anjul Bhandari & Aishwaryrika Singh sur le développement de Chikankari



Laisser un commentaire